Articles Tagués ‘aînés’

Le Troisième Âge : La vie de nos Aînés est une initiative prise en réponse à la situation des personnes âgées en général, mais surtout, en réponse à la fâcheuse réalité que bon nombre d’entre elles confrontent ici, au Québec. Comme je l’ai mentionné sur le site, je ne sous-entends point que toute personne âgée est victime de maltraitance.  Mais trop de cas d’abus, de négligences, trop de drames y relatifs sont reportés trop souvent par les médias.

Les composantes de cette initiative:

Pour bien promouvoir une cause sociale, il est impératif de l’exposer aux yeux du monde, d’en accroitre la visibilité. D’où la création de la page principale de notre intitiave: http://troisiemeage.wordpress.com

Parallèlement, une cause a également été créée et promue sur Facebook :  https://www.facebook.com/LeTroisiemeAge. Bien sûr, cette page, bien que complète en soi, pointait également sur le site principal de l’initiative.

De plus, un lien permanent, pointant sur le dit site, a été créé sur mon blogue, https://jl15546.wordpress.com; blogue très fréquenté au cours des dernières semaines.

La collecte d’informations complémentaires:

Bien que la cause que je voulais promouvoir me fût très claire, j’ai préféré investir du temps dans la collecte d’informations pertinentes, quant à l’approche à adopter et aux potentiels défis à relever lors des différentes étapes de mise en place de cette structure.

Ainsi, j’ai dû répertorier le plus d’organisations, associations, institutions, œuvrant déjà dans le domaine et veillant à réduire, sinon éradiquer le problème de la maltraitance chez les aînés.  De cet inventaire, les initiatives jugées les plus pertinentes, ou les plus louables, ont été retenues et ajoutées sur le site.  Citons entre autres: Maltraitance Aînés, Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic, Université du troisième âge | Université du Québec à Trois-Rivières, qui ont d’ailleurs acceptées de nous consacrer du temps en entrevue téléphonique.  Nous les en remercions sincèrement.

Les activités de promotion:

Une fois les réponses manquantes trouvées, la prochaine étape consistait à promouvoir l’initiative.  Afin d’arriver à sensibiliser le plus de monde que possible à la question de la maltraitance chez les aînés, différentes mesures de promotion ont été prises.

  1. D’abord, le site a été ajouté à ma librairie sur Diigo et partagé partagé avec un groupe d’intérêt : https://www.diigo.com/user/jl15546
  2. Une campagne de courriers électroniques a été lancée.  Des courriels de sensibilisation, avec un lien pointant sur le site principal, ont été envoyés à tous mes contacts.  Non seulement, étaient-ils invités à commenter l’initiative, mais avaient-ils aussi pour responsabilité d’acheminer les dits courriels à leurs contacts respectifs.
  3. En plus de cette campagne spécifique, pendant un certain temps, une simple signature avec le lien a été configurée sur ma boîte de courriel.  Tous mes emails partaient donc avec l’adresse du site, sans trop en dire sur le sujet. De quoi attiser la curiosité de plus d’un.
  4. Un stratagème similaire a été utilisé sur Facebook.  La page de la cause a été envoyée à tous mes « amis » Facebook.  De plus, un statut avec le lien de la page a été ajouté à mon profil.
  5. Une campagne de SMS a complété la publicité faite autour du site.

Analyse des statistiques:

L’analyse des statistiques générées par les activités de promotion susmentionnées semblent révéler une tendance très nette: les visiteurs réagissent directement à chacune des campagnes décrites plus haut.  Le nombre de visiteurs augmente après chaque communication, pour pratiquement tomber au point mort, si aucune sensibilisation n’est faite par la suite.

Ainés1

La grande majorité des visiteurs proviennent du Canada.  Toutefois, les statistiques révèlent aussi des nombres intéressants, provenant entre autres d’Haïti et des États-Unis.

Ainés2

Des divers moyens pris pour promouvoir cette initiative, sans surprise, le référant de prédilection est sans conteste: Facebook. Cependant, des visites effectuées à partir d’autres liens en ligne, ne semblent pas avoir impacté les données des référants. Cet aspect fera l’objet de futures investigations.

Ainés3

Facteurs favorables ou non:

Des facteurs ayant favorisé la visibilité de cette initiative, nous pouvons retenir:

–          Facebook: L’immensité du réseau Facebook et la possibilité d’atteindre des réseaux indirects ont de beaucoup facilité la tâche.

–          Campagnes de communication: Que ce soit à base de SMS ou de courriels, la communication directe s’est également révélée un bon atout.  Chacune des  communications émises allait sensibiliser un groupe cible, qui réagissait favorablement, en visitant systématiquement le site principal.

Par contre, le facteur défavorable serait le côté statique de la page centrale.  Les visiteurs ont montré une certaine tendance à tomber en léthargie si on ne les motive pas continuellement.  De plus, certains qui se sont enregistrés pour « suivre » la cause, n’ont reçu aucune notification de mise à jour, puisque les modifications apportées au site étaient plutôt rares.  Sans les relancer après un délai raisonnable, l’initiative promue tombe aux oubliettes.

En dépit de tout, nous pouvons dire que globalement, les différentes démarches entreprises pour promouvoir Le Troisième Âge : La vie de nos Aînés ont porté fruit.  Les figures qui suivent nous en donnent un bon aperçu :

Ainés4                       Ainés5

Luc Jr.
Juin 2013

Publicités